Orthodontiste dentiste Paris: les combinaisons d'élastiques intermaxillaires

Votre dentiste à Paris, chirurgien dentiste parisien spécialisé, vous donne des informations à propos des élastiques intermaxillaires. Ils permettent d’améliorer l'engrènement dentaire ou occlusion dentaire. Selon la manière dont on place les élastiques en bouche et selon les forces qu’ils exerceront, des résultats très différents sont obtenus.
LES DIFFERENTES COMBINAISONS D’ELASTIQUES:
Le  grand classique: les élastiques de classe II
Tendus entre la  canine supérieure et la première molaire inférieure, à droite et à gauche, ils permettent de tirer toute la mâchoire supérieure en arrière et toute la mâchoire inférieure en avant. En fin de traitement les incisives supérieures et inférieures vont progressivement réduire l’espace qui les sépare et finir par se toucher.
Un peu moins fréquent, les élastiques de classe III
Ils s’adressent à ceux qui au contraire des précédents ont la mâchoire inférieure en avant. Ils sont particulièrement spectaculaires puisque leur utilisation va souvent permettre aux incisives inférieures de passer sous les incisives supérieures et de restaurer une occlusion( un engrènement normal). Ils sont tendus entre la canine inférieure  et la molaire supérieure à droite et à gauche.
Pas commodes mais fichtrement efficaces: les élastiques correcteurs d’inversé d’articulé
En principe, vos molaires supérieures doivent  être situées à l’extérieur de vos molaires inférieures, c’est-à-dire plus près de la joue. Dans le cas contraire, il faudra obligatoirement corriger cette anomalie. Des élastiques seront tendus entre la partie interne des molaires supérieures et la partie externe des molaires inférieures.