Les examens nécessaires au diagnostic orthodontique

Outre l’examen clinique, l’orthodontiste demandera presque toujours quelques examens complémentaires.
Les examens radiographiques

  • La panoramique dentaire permet de découvrir les dents absentes ou incluses, le niveau des sinus et de gros problèmes dentaires qui nécessiteront parfois une intervention avant le traitement orthodontique.
  • La radiographie céphalométrique de profil donne de précieuses indications sur la croissance, l’inclinaison des dents, les rapports entre les mâchoires. L’analyse des données radiographiques peut être réalisée par l’orthodontiste, mais sera généralement prise en charge par le radiologue.
  • Le scanner est parfois indispensable pour localiser précisément les dents incluses dans un espace à trois dimensions.
  • Les radiographies rétro-alvéolaires, de petites radios semblables à celles que prend votre dentiste traitant, permettent de contrôler tout au long du traitement qu’aucun dommage n’est occasionné aux dents déplacées.
  • D’autres clichés, très spécifiques ne seront que rarement demandés.


Les photographies

Elles sont nécessaires, en l’absence du patient, à comprendre les besoins du patient. Elles illustrent aussi l’état du patient à son arrivée chez l’orthodontiste. Très souvent, au cours d’un traitement étalé parfois sur plusieurs années, le patient se souvient mal de ses dents au départ. La consultation de ces photos peut, dans des phases de découragement , constituer un puissant levier pour le motiver de nouveau.
Des clichés de la face, du profil ,mais  aussi de chaque arcade dentaire,des dents engrenées, côtés droit et gauche et des dents antérieures,de face et de profil, seront tirés pour rendre compte au mieux de la réalité.

Les modèles en plâtre.
La meilleure photo est une projection sur un plan d’un espace en trois dimensions.
Des empreintes, prises en bouche et coulées au plâtre permettront de se rapprocher davantage de la situation et surtout d’observer sur tous les angles des rapports entre les mâchoires, y compris par derrière, ce qui est impossible en bouche

A l’aide de toutes ces données, vous êtes en droit d’espérer que votre orthodontiste trouvera le plan de traitement qui vous convient le mieux.