Les arcades dentaires

Votre dentiste à Paris, chirurgien dentiste parisien spécialisé, vous donne des informations à propos des arcades dentaires.
Si les espaces concernent les deux arcades, il faudra les traiter toutes les deux pour conserver des contacts convenables entre les dents. Ceux-ci pourront être davantage encore harmonisés  en portant des élastiques intermaxillaires.
  Dans le cas où le traitement ne vise qu’une seule arcade concernée par les espaces, il faudra s’assurer que les rapports entre les maxillaires ne seront pas altérés par le traitement. En effet, imaginez que les deux incisives centrales supérieures soient séparées par 4 millimètres. En fermant l’espace, les dents vont reculer. Mais si les incisives inférieures ne se situent que 2 millimètres à l’intérieur de celles du haut, comme c’est très souvent le cas, le déplacement complet des incisives supérieures deviendra impossible,car en reculant, elles viendront buter contre leurs antagonistes. Il faudra donc placer un dispositif sur les dents inférieures pour leur permettre de reculer également. Pour n’appareiller que le maxillaire, il faudra donc que l’espace à fermer soit inférieur à celui existant entre les incisives supérieures et inférieures, l’overjet. Ceci suppose cependant que le maxillaire inférieur ne comporte que des dents bien alignées et sans espace. Dans le cas contraire, ce serait dommage de ne pas entreprendre un traitement global.
Lorsque le seul maxillaire inférieur est concerné, il faudra toujours escompter une augmentation de l’overjet. En effet, en supprimant les espaces, les dents inférieures vont migrer en arrière. Ce mouvement est du reste souvent salutaire pour rétablir des contacts convenables entre les incisives.