Implants dentaires et prothèse complète

Le Centre dentaire Marcadet, spécialiste en implant dentaire à Paris 18, vous explique dans quelle mesure implants dentaires et prothèse complète peuvent se conjuguer. Vous connaissez sûrement des porteurs de prothèse complète. Il est rare qu’ils passent inaperçus. Les dentiers inférieurs, en particulier, sont de farouches indépendantistes qui n’acceptent aucune tutelle, surtout pas celle de la langue. Résultat: le dentier supérieur court après le dentier inférieur pour la plus grande joie des enfants, ravis de voir leurs grands-parents ou arrière-grands-parents se débattre avec des appareils capricieux. A cause de leurs prothèses inadaptées et souvent inadaptables, les édentés doivent souvent renoncer à de nombreux aliments.

Aujourd’hui heureusement, les implants sous prothèse proposent une réponse efficace à ce type de problème.
Le principe est simple à comprendre. Là où autrefois se dressaient les canines, deux implants vont être posés. Après quelques mois, le temps de l’ostéo-intégration, deux systèmes d’ancrage, semblables à deux boutons-pression , vont être vissés dans les implants. C’est  leur partie mâle qui  va émerger  dans la bouche. Une empreinte va alors être prise et transmise au laboratoire. Ainsi, une prothèse inférieure d’apparence très classique sera élaborée. La grande différence réside dans les deux pièces métalliques femelles qui seront placées dans la prothèse, en regard des boutons-pression.

Lorsque la prothèse sera insérée en bouche,  les pièces métalliques mâle et femelle vont clipser et assurer ainsi la stabilité de la prothèse pendant la mastication ou pendant les autres mouvements.
Le dispositif, largement utilisé pour les prothèses inférieures, peut également l’être pour stabiliser des prothèses supérieures délicates à réaliser.
Il est préférable que le “clipsage” entre les pièces métalliques ne soit pas trop violent pour ménager autant que possible le bon maintien des implants dans l’os. Inutile donc, pour l’édenté de réveiller tout le monde lorsqu’il retire son appareil...